Chers lecteurs,

La semaine dernière, j’ai écrit un mot sur un Marrakech «vide». Comme écrit
précédemment, je me pose souvent la question: et si? Et si Marrakech serait
vide? Et comment puis-je mettre cela dans l’image?

Il existe plusieurs solutions: en choisissant l’angle correspondant au
besoins et sortir au bon moment on peut réussir à obtenir l’image voulue. Ou j’ouvre
ma boîte magique en post-traitement.

Mais il y a une autre solution, peut-être encore plus simple: il suffit de
chercher des endroits où aucun se promènent. Véronique et moi avons fait, il y
a des années, la photographie urbex: EXploration URBaine:, nous cherchons des lieux
abandonnés, de préférence les usines et les grands bâtiments, où la nature a le
jeu libre sur les sujets présents.

Usine abandonné Ostende – Belgique

Au Maroc, il y a tout à fait beaucoup d’endroits qui servent la
photographie URBEX, dans le sens ‘abandonné’, ‘vide’, mais cette fois nous avons un peu triché en
visitant un emplacement d’urbex artificielle. Il s’agit d’un endroit
‘abandonné’-construit. L’emplacement fut construire pour un tournage de film,
mais je ne révèle pas le titre du film. Les amateurs de films parmi vous connaissent
de quel film il s’agit et si vous savez le genre de film, vous vous sentirez
moins à l’aise.

Fin 2016, Véronique et moi partaient vers ce lieu que nous voulions
capturer depuis longtemps…

La particularité du lieu est le style d’architecture,: tout sauf marocain. Le
film est sur une famille, en route dans le désert du Nouveau-Mexique.

Nouveau-Mexique? Maroc? Quoi?

Sur place nous avons trouvé donc une pompe essence ‘au désert du Nouveau-Mexique’
avec un gardien marocain, lui qui as trouvé sa place à cette endroit, assis sur
un siège, balançant sur les deux pieds arrière. Il me fait penser immédiatement
au pompiste qui, au début du film, donne directement l’impression d’un enthousiasme
lugubre. Soit, ce déplacement imaginaire de 10.000 km Nouveau-Mexique-retour est
interrompu par la voix du gardien avec un souri d’une oreille vers l’autre:
Salaam Aleykum!!!

Bon, dans le film l’acceuil était moins chaleureux… ici au Maroc, les
pompistes ne vous donnent pas de l’essence mais vous autorisent de prendre des
photos. 😉 (J’ai mes doutes qu’ils ont
un seul litre d’essence sur place)

Alors, chers lecteurs, qui sait quelle tournage as eu lieu avec cette pompe
essence? Et où il se trouve?

Inscrire sur ce blog? bienvenue ICI